Réunion publique du comité de défense de l’hopital

 

Janvier 2008, à l’hôpital de Pontoise, un « plan de redressement » est décidé pour combler le déficit de 11,5 millions d’euros. Le 31 décembre 2008, 150 postes sont supprimés. Les agents en souffrance sont au bord de la rupture. Malgré tout, ils continuent de remplir leur mission auprès des patients.

Pour combien de temps encore ? Peuvent-ils résister seuls à la dégradation orchestrée du service public hospitalier ?



plus de 33000 personnes se prononcent contre la privatisation de la poste

RESULTATS DE LA SEMAINE DE VOTATION CITOYENNE CONTRE LA PRIVATISATION 

DU 28 SEPTEMBRE 2009 AU 3 OCTOBRE 2009

VILLE 

INITIATIVES 

DATE 

EXPRIMES 

NUL 

POUR 

CONTRE 

  

  

LIEU DE TRAVAIL 

INITIATIVES 

DATE 

EXPRIMES 

NUL 

POUR 

CONTRE 

  

CORRESPONDANCE 

INITIATIVES 

DATE 

EXPRIMES 

NUL 

POUR 

CONTRE 

  

TOTAUX 

EXPRIMES 

NUL 

POUR 

CONTRE 



FURIA : Communiqué des communistes de Cergy-Pontoise

 

Après le FURIA SOUND FESTIVAL…N’allons pas plus vite que la musique

La célérité avec laquelle certains s’interrogent sur l’avenir du Furia Sound Festival est étonnante.

Les élus communistes de Cergy-pontoise ont été de ceux qui ont milité et soutenu Dominique LEFEBVRE pour le retour du Furia sur notre territoire. Les raisons des choix ayant prévalu à l’époque demeurent intactes. De plus, la crise que nous traversons, avec ses conséquences sociales et humaines, doit nous inciter à ne rien céder dans le domaine de l’accessibilité et de la diversité de l’offre culturelle.

Les élus communistes sont aussi de ceux qui revendiquent le droit de regard et d’inventaire régulier, le droit à l’exigence quand  l’investissement public atteint celui dédié au Furia Sound Festival. C’est pourquoi, ils peuvent comprendre les interrogations mais ne sauraient admettre les déclarations et les décisions hâtives.

Devant le succès de l’édition 2009 de Cent Contests, les élus de Cergy peuvent se féliciter  d’avoir refusé de céder à la tentation d’en finir avec cette manifestation après les graves incidents que celle-ci avait connu en 2007.

Là encore, l’urgence aurait été la pire des conseillères.

Il est donc essentiel de tirer un bilan rigoureux du Furia 2009 afin de mieux appréhender les raisons des difficultés rencontrées cette année.

Les atouts et les défauts de la maîtrise associative de tels évènements sont connus, le niveau important de recettes propres du Furia comme les difficultés réelles organisationnelles sont des éléments à prendre en compte. Une programmation dans laquelle une part du public jeune fréquentant traditionnellement ce festival ne s’est peut être pas retrouvé, comme la modification apportée par le Conseil Régional sur le chèque culture dédié aux lycéens sont aussi à analyser.

L’heure n’est donc pas à donner le sentiment d’échec en travestissant des chiffres de fréquentation jamais atteints lors de éditions précédentes mais à travailler avec l’ensemble des partenaires concernés, et au premier chef avec l’association Vivre Vite, pour définir les orientations qui assureront la pérennité d’une manifestation ayant prouvé sa vocation à exister sur notre territoire.

Les élus communistes de Cergy-Pontoise



12345...10

gundershoffenensemble |
VANTOUX AUTREMENT |
Walter Lewino |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Comité Agir Pour Prémilhat
| Menton, ...
| Pour Villiers 2012...